top of page
  • Photo du rédacteurPascal Lagesse

Les Zafers - 4e partie – Le graphisme

Dernière mise à jour : 27 nov. 2021



L’utilisation du graphisme dans le style Zafer découle en grande partie d’une simplification des touches du peintre Vincent Van Gogh. Les spirales et les formes circulaires que nous

trouvons dans son tableau « Nuit étoilée » et les formes presque géométriques du tableau « Prairie aux pissenlits » m’ont interpelé et je me suis demandé à quoi ressemblerait un tableau dans lequel ces touches de peintures seraient simplifiées au minimum. C’est ainsi que j’ai commencé à faire des tableaux avec des ronds, des spirales, des carrés, des triangles, des lignes et des pointillés. Ce graphisme m’a permis de mieux comprendre la peinture de Van Gogh et l’usage directionnel des touches de peintures du maître.



Je voulais voir si le spectateur reconnaitrait un lieu ou un objet, et cela malgré le fait que les textures du dit lieu ou objet était fait de signes graphiques. Je me suis rapidement rendu compte que l’utilisation de ronds, triangles, carrés ou spirales ne gâchait nullement la compréhension de l’image et surtout l’intention que je voulais faire passer. Par exemple, une poule à poids, à rayures ou à triangles n’enlevait rien au fait que ce soit une poule. La compréhension du spectateur n’était pas altérée. Dans bien des cas, l’ajout d’éléments graphiques rendait intéressant un sujet banal. Dans nombre de paysage en Zafer, j’ai pris pour habitude d’offrir au spectateur des ciels graphiquement complexes et aux couleurs à l’opposé du ciel bleu ou gris de la vie réelle. Il n’y a jamais eu de doute dans l’esprit du spectateur qu’il s’agissait bien d’un ciel. Que ce dernier soit accompagné de cercles géants, de rayures, de pointillés ou de traits n’affectait pas la compréhension du tableau.



Parmi les formes graphiques les plus fortes, on retrouve les carrés et les triangles. L’utilisation de ces graphismes doit se faire avec beaucoup de précautions, car ils ont tendance à attirer l’attention. Les ronds et les spirales sont plus doux par nature. Le carré est difficile à utiliser dans la nature et se prête mieux à l’architecture. L’usage de tel ou tel graphisme dans les Zafers ne provient pas du hasard. Parfois, une forme graphique marche mieux qu’une autre dans un espace précis. Je commence à comprendre leur usage et les couleurs à utiliser avec et cela m’a pris seulement deux décennies...


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page